19 éme étape 20 kms on est des rigolos !

Soumis par marie le jeu 28/09/2017 - 18:00
Marie à vélo sur l'eau
bateau sur l'eau
sous les arbres
pedavelo
tel pere tel fils

Départ de Chatillon en Bazois, la faim au ventre, petit déjeuner minimaliste pour un prix pas minimaliste du tout, le sourire de la patronne ne nous manquera pas... On se demande qui est le client... Les tables extérieures ont été remises en place sans déplacer les gravillons, le calcul du du^de chacun a été fait avec difficultés par les filles qui ont été un peu blondes sur ce coup ! cliquez sur "en savoir plus" pour les superbes photos

Le chemin de halage longe les jardins du château de Chatillon qui nous révèle tous ses trésors architecturaux, dommage qu'on ne puisse le visiter. Trente mètres de dénivelés plus tard nous atteignons l'étang de Baye, et les voûtes de la Colancelle. JPP nous a retenu un bateau pour 14 heures.

Notre capitaine sera Fifi qui nous emmène dans les profondes entrailles de pierre, envahies par une dense végétation. Le canal emprunte trois tunnels, le premier long de 758 mètres et il y règne une douce fraîcheur, le deuxième de 268 metres et le troisième de 212 mètres. Devant nous un bateau électrique en panne de batterie, ( il n'était pourtant pas piloté par Eliane) nous ralentit un peu et nous sommes rattrapés par notre suivant. Du pont qui surplombe le canal un groupe de marcheurs agitent les bras et nous crient bonjour. 

Arrivés à bon port, notre capitaine céde la barre pour prendre le  guidon et notre petite troupe se dirige vers la base nautique de Baye où ils vont passer la nuit.

Petit moment de nostalgie pour Marie qui se revoit plus de vingt ans en arrière quand ses enfants faisaient de la voile et qu'ils y logeaient le week-end end de régates. Accueil très chaleureux par le chef de base qui leur montre leur chambre. 

Un drole d'engin avait attiré l'attention de Marie qui ne put résister et fit du vélo sur l'eau. Oui vous avez bien lu du vélo sur l'eau, bientôt suivie par Eliane, JB et le petit Jean-Pierre. Rassurez vous chères montures nous n'allons pas vous remplacer par ce drôle de vélo, un peu lourd et peu maniable