Soumis par marie le mar 25/09/2018 - 08:00

Après une nuit, non pas câline, ni de Chine, mais affreuse, la tempête faisant rage, le vent sifflant dans la fenêtre du bungalow, le chien du voisin hurlant à la mort, les ronflements de mon voisin faisant trembler les murs, le raie de lumière qui venait me chatouiller le visage, l’inquietude quant au passage du pont, tous ces phénomènes associés je vous raconte pas. Il fut temps de se lever et de souhaiter un bon anniversaire à Mme J (c’est fou le nombre de gens super qui naissent en septembre.... ) Daniele attendait, assise sur son lit

Petit déjeuner et en route. Première valse hésitation sur le chemin à prendre, les inclinaisons allant de la droite vers la gauche. Le pont fut avalé sans coup férir car en fait le vent était tombé et de plus il était bien orienté le bougre, et Marie  s’etait fait un film pour rien ! Les bestioles auraient pu les suivre plutôt que d’etre mises en punition dans la voiture d’Eliane 

Voyage au milieu des zones ostréicoles puis forêt superbe, chemin roulant et la moyenne fut élevée 

Arrêt repas au phare de la Coubre, projet d‘ascension de JP qui fut contrarié par la majorité. Pas de vue panoramique pour lui snif. Les bestioles retrouvent leur place 

Reprise de notre cheminement sylvestre puis arrivée sur la côte, au loin le phare de Cordouan, roi des phares le phare des Roys, ceux ci y ayant une chambre réservée à l'année voire plutôt aux siècles. 

Reprise de la route et arrivée à l’hôtel où nous arrosames l’anniversaire de MMe J avec deux bouteilles de champagn, la pedalette risque d’etre dure aujourd’hui 

Merci à tous nos partenaire

genavie    sodebo    geekmemore    joliecarte    waterbike  carsatracing club nantais