Soumis par marie le mer 26/09/2018 - 22:01

Ce matin Christiane et Jean Lou nous ont rejoint au camping avec les croissants, et après un petit déjeuner digne d’un roi (comme le veulent les prescripteurs de régimes) nos cyclistes après un premier faux départ, prirent à gauche alors qu’il fallait aller à droite... prirent la route pour Maubuisson. Ils devaient retrouver Karine, leur JO de la journée sur la velodyssée. Chose faite après  qu’ils eurent parcouru environ huit kms sur une piste cyclable au milieu de la forêt. Elle les guida alors sur des pistes inconnues des cyclistes et ils découvrirent de magnifiques paysages. Alors que certain caracolaient en tête, Marie, JP et Karine fermaient la marche, quand cette dernière fit une chute plutôt spectaculaire devant JP qui eut juste le temps de s’arreter. Marie et JP la relevèrent et après avoir fait un bilan des lésions, ils lui donnerent les premiers soins, rassurez vous plus de peur que de mal. Quelques écorchures sur le coude et la main. Impatiente de reprendre sa monture, Karine qui avait une belle couleur verdâtre fut stoppée dans son élan par nos comparses qui lui intimèrent de s’allonger. Marie sortit ses fraises Tagada et lui en donna deux. (Dose de choc) Aussitôt les couleurs revinrent à notre blessée et nos comparses continuèrent leur route jusqu’au carrefour où les autres les attendaient. Ils poursuivirent jusqu'à Maubuisson pour la pause pique nique. Daniele,toujours méfiante, mit son antivol sur son vélo et ce qui devait arriver arriva, lorsque elle voulut ouvrir son cadenas, point de clef dans poche.. elle vida ses sacoches, chercha par terre, la clef s’etait envolée, il fallut faire appel à Franck, le mari de Karine qui apporta un coupe boulon. De profundis antivol

Petit repas dans un lieu enchanteur, où M. Vent s’etait invité, grâce à l’arret de volée de Gilbert qui rattrapa la bouteille de Pineau, tel un joueur de base ball, l’apero fut sauvé. Je ne parlerai pas des salades Sodebo qui posées sur la table, volèrent, ni des verres qui prirent le même chemin... 

Petite route soit disant sans montée, quelques montagnes russes.. une piste pour le moins casse pipe, MMe J s’en est écartée mais heureusement ne s’est pas blessée, requit toute leur concentration et c’est épuisés qu’ils regagnèrent une piste plus confortable. Mais cela en valait la peine les paysages étaient époustouflants. Petit arrêt pour admirer l’ocean et les surfeurs, direction la forêt où M. J fit une chute pour le moins incompréhensible, bilan un genou couronné. 

Arrivée à l’hôtel par une petite route où les attendaient leurs comparses. 

Merci à Karine qui nous a permis de découvrir des pistes cyclables et fait découvrir des paysages que nous  n’aurions pu voir. Pense à faire une radio si tu as toujours mal à la main 

 

 

Merci à tous nos partenaire

genavie    sodebo    geekmemore    joliecarte    waterbike  carsatracing club nantais