Soumis par marie le sam 29/09/2018 - 08:01

Reveil sous la grisaille, les gouttes de rosée s’égouttent sur nos montures. Heureusement que nous avons mis nos protégés selles, par contre nos bestioles sont mouillées. Nous prenons le petit déjeuner sur la terrasse de mobil home, petite frayeur de Mimi qui avait perdu le nescafé. Jean Loup et Christiane sont arrivées trop tard pour les croissants, on s’est donc contentés de pain dur. Départ pour une visite velocipedique de la ville et descente vers le bassin dont nous ne verrons pas grand chose la brume étant au rendez vous. 

Direction la dune du Pyla, où pour une fois nous avons été trop rapide et devons attendre les voitures balais... tentative de montée à la dune mais vu le peu de visibilité nous décidons de nous économiser et restons au pied des escaliers. 

Nous retrouvons nos accompagnants et pique niquons dans la bonne humeur ! 

Direction notre étape de montagne, une véritable ascension de montées successives attend nos cyclistes, les pentes de 10% se succèdent et la grogne règne chez les filles qui mettent pied à terre. Les faux plats ne sont pas en reste mais tout le monde les montent  en mettant en application les conseils de JP, à savoir prendre de l’élan, un vrai bonheur, des pointes à 35 kms sont alors faites, et se laisser monter sans faire de gros efforts dans la montée c’est le bonheur

Découverte du  lac de Biscarrosse sous le soleil qui est revenu comme pour leur dire bonjour et excellent accueil à notre hôtel. 

On m’avait dit les Landes c’est plat eh bien on nous ment, camarades pédaleurs révoltez vous contre les montées abruptes

Merci à tous nos partenaire

genavie    sodebo    geekmemore    joliecarte    waterbike  carsatracing club nantais