Soumis par marie le sam 29/09/2018 - 19:12
Surfeurs à Mimizan
Mimizan
Les bestioles au repos à Gastes

Les filles au petit déjeuner se sont concertées et ont déclaré qu’elles se mettraient en grève si elles devaient ascendionner des montagnes. Marie a même menacé JP d’appeler un taxi (Il faut dire qu’elle n’avait pas encore digéré les cols de la veille, malgré une bonne nuit..)

les filles avaient vu le profil de la route et elles commençaient à s'inquiéter, il y avait deux montées dont une qui leur paraissait aussi impressionnante que celles d’hier. Après une petite visite de l’église de Biscarrosse départ vers les exploits du jour 

La première partie du trajet se déroula sans grand souci, une route plate, peu de vent, arrivés à Gastes ils retrouvèrent Gilbert qui les attendait, l’appareil photo à la main, tandis que Mimi et Eliane sortaient les salades SODEBO de la glacière. Confortablement assis face au lac ils admirèrent tout en mangeant, les voiles des bateaux qui régataient au loin et dissertaient sur la suite de leur perigrination, la deuxième partie du trajet menaçant d’être beaucoup plus ardue. Arrivés à l’entrée de Mimizan, ils n’avaient toujours pas vu l’once d’une côte. Les filles se demandaient quelle carabistouille leur avait monté les garçons. Un panneau attira l’attention de Marie, prieure de Ste Marie de Mimizan, un feu de camp plus tard, ils décidèrent de faire un petit détour pour aller l’admirer, d’autant que cela leur faisait éviter une ascension même si cela rallongeait leur parcours de 3kms. Les filles furent unanimes et ne laissèrent pas le choix aux garçons qui pour une fois obtempèrerent. Déception une fois arrivés devant le prieuré, il était devinez quoi... fermé! Quelques photos plus tard, une petite côtelette montée avec vélocité, ils partirent direction Mimizan plage où ils arrivèrent frais et dispos et pour une fois avant leurs voitures suiveuses, sans avoir monté une seule côte digne de ce nom, mais après pédalé tout de même pendant 50 kms sans effort, pour une fois, chapeau et merci  les routeurs 

pédaleurs pédaleuses il faut continuer le combat pour la suppression des côtes 

Merci à tous nos partenaire

genavie    sodebo    geekmemore    joliecarte    waterbike  carsatracing club nantais