Soumis par marie le mar 10/09/2019 - 18:47

C’est sans regret que nous avons quitté la chambre d’hotes. Le repas d’hier soir nous fut servi dans des petits pots si bien que nous avions l’impression d’être des nourrissons... le petit déjeuner à un peu compensé le repas d’hier soir. Le jus de pomme était excellent. La facture fut faite sur le pas de la porte et les chèques ont été rédigés sur les genoux. Du grand n’importe quoi. Chose positive nos cyclistes n’ont pas dû faire des kilomètres pour regagner la voie verte. Ils étaient au pied. Ils empruntèrent donc celle ci et enchaînèrent faux plat, descente, ligne droite puis faux plat. Au alentours de Merdrignac ils rencontrèrent un groupe de marcheurs de la région d’orleans avec qui ils discutèrent pendant un bon moment. Ce fut un moment intense d’échanges et c’est à regret que les filles les quittèrent.  Les garçons étant partis en avant il fallut qu’elles appuient sur les pedale pour les rattraper 

À midi ils avaient décidé de déjeuner sur le bord du vélo  route au  niveau de Plemet, un quiproquo plus tard, une montagne à gravir ce qui n’était pas prévu  au programme, ils retrouvèrent Eliane sur le bord de l'étang de Plemet. Marie avait mis en application la chose suivante, pour ne pas avoir à monter les côtes elle descendait de son vélo et marchait à côté, ce qui fit dire aux garçons qu’elle descendait tout le temps, en effet dans les descentes elle remontait sur son vélo.  ( formule du jour : quand ça monte je descend et quand ça descend je monte ah les femmes et leur logique)  Sylviane et Fifi montèrent la montagne comme des pros encouragés par Patrick et JP les deux super pro. Pour regagner la voie verte, une descente, plus tard, franchie à plus de 40 kmh, que Marie, vous imaginez bien, n’aurait pas aimé monter, ils arrivèrent à  l’endroit où en fait ils auraient dû picniquer. Ces nigauds auraient pu s'éviter une grosse fatigue s’ils avaient  été patients.  

En file indienne ils continuèrent leur chemin enchaînant les faux plats, nombreux,   les descentes un peu moins et arrivèrent à leur hôtel où le tenancier ne fut pas des plus agréables. 

Bilan de la journée : distance 50 km et dénivelle total 530 ( oui des mètres vous avez bien lu)

 

 

 

Merci à tous nos partenaires

genavie        geekmemore    joliecarte    waterbike  carsatracing club nantais