Soumis par marie le jeu 10/09/2020 - 08:00
Départ des velos
Préparatifs des velos
Remparts d’obernai

Départ ce matin de la rando annuelle des cyclistes de Sauve Ton Coeur. Après le petit déjeuner il a fallu installer les rétro, les bestioles qui attendaient dans les chambres, et contrôler que les vélos étaient bien gonflés. Les sacoches bien à l’abri dans la voiture de Mimi et Gilbert a 9 h 30 tapantes ils s’élancèrent et gagnèrent la piste cyclable. Une vraie autoroute ou plutôt vélo route, Les cyclistes surgissaient de partout, les frôlant, a des vitesses dignes des coureurs du tour de France. Eh ben ça pas être drôle si c’est toujours comme ça pensais Marie. JP devisant qu’un maire avisé n’allait pas tarder à mettre un péage 
Heureusement qu’une fois sortis de la banlieue de Strasbourg la situation s’améliora et la balade sur le canal de la Bruche se révéla enchanteresse. D’un côté  les branches des saules pleureurs descendent dans le canal formant par endroit des pergolas naturelles, de l’autre des chênes majestueux s’élèvent vers le ciel. Des échelles à saumons jalonnent le parcours, ainsi que d’anciennes maisons d’éclusiers fleuries et sur les bords de l’eau des fleurs roses qui se révélèrent être des impatiences de l’Himalaya, mettent  une note de couleur. Bien à l’abri sous les frondaisons nos cyclistes pédalent avec entrain, les langues fonctionnent, les rires raisonnent parfois. Que de la bonne humeur. Jb apostrophe les papis comme ils appellent les quatre « vieux » de l’équipe, « il faudrait voir à  boire un petit coup vous allez vous déshydrater ». Et nos quatre vieux s’arrêtent au milieu de la piste, sans faire attention, au grand dam des cyclistes qui les croisent. Un petit coup de pub pour l’association dans l’espoir de glaner trois sous,  cinq ou dix euros seraient les bienvenus. 
Petit arrêt pour visiter une minuscule chapelle, la Chapelle St Ulrich, Fin du X éme, en  forme de trèfle à quatre feuilles, au clocher octogonal et aux absidioles tronquées orientées selon les quatre points cardinaux. Au plafond des fresques en parfait état. Un grand merci au cycliste qui nous l’a signalée. Une  fois  les photos faites, un petit coup d’eau bu, car il commençait à faire chaud et soif, nos cyclistes continuèrent leur route. En chemin ils croisèrent une marée humaine qui se déversait des portes d’un lycée, il leur fallu zigzaguer entre les lycéens tout en faisant attention de ne pas les renverser. Une partie de cache cache s’engagea ensuite avec Gilbert et Mimi qu’ils devaient retrouver pour le repas de midi. Les cyclistes les attendant devant une église, Gilbert et Mimi étant devant une autre. Un quiproquo qui n’était pas s’en rappeler celui d’il y a trois ans où ils étaient dans la même situation !! Gilbert  fut retrouvé le premier, il fallut ensuite chercher Mimi, ce fut JB qui s’en chargea et qui nous la ramena saine et sauve. Ouf . Pendant ce temps tables et chaises étaient sorties comme par magie du coffre de la voiture, ainsi que la nappe, et oui on s’embourgeoise, le couvert fut mis, et Gilbert nous servi un verre de rosé, le repas terminé, nos cyclistes se remirent en route pour un changement de paysage. Une petite erreur dans la direction... ça commence.. et les voilà parmi les champs de maïs, puis quelques vignes. Quelques petites montées plus tard, suivie d’une grande nos cyclistes arrivèrent à Obernai où les attendaient Mimi et gilbert. Superbe petite ville Alsacienne qu’ils se régalèrent de découvrir. 
 

Merci à tous nos partenaires

genavie        geekmemore    joliecarte    waterbike  carsatracing club nantais