Soumis par marie le mar 22/09/2020 - 17:04
Le long du canal de bourgogne
LE long du canal de bourgogne
Cyclistes
Cycliste

c’est avec un petit pincement au cœur que nous quitterons la maison d’hôtes de Dijon « chez Audrey » où nous avons été reçus comme des rois. Celle ci étant très bien mais offrant peu de place il est peu probable que vous puissiez y loger. Il nous faudra slalomer entre les voitures, les bus, les piétons et surtout les tramways. Prudence quand on croise les rails du tram, il ne faudrait pas qu’une roue ait la malencontreuse idée de s’y glisser, ce serait la chute assurée. Ouf le canal est enfin rejoint et nos cyclistes roulent l’esprit plus tranquille. Marie aurait dû faire attention, au passage sur une racine une de ses sacoches s’est détachée et est tombée devant JP et Sylviane manquant de les faire chuter. La sacoche remise en place ils continuèrent leur route. Le passage devant les maisons éclusières est interdit il faut en faire le tour. Quelques péniches à quai. Le canal manque d’eau, les algues prolifèrent, ce n’est pas encore aujourd’hui qu’ils verront des péniches écluser. Nos cyclistes sont stupéfaits par le nombre d’arbres étouffés par le gui. Beaucoup menacent de mourir, ce qui est dommage vu leur taille. Arrivés à Sainte Marie sur Ouche qu’elle ne fut pas  leur surprise de voir gilbert de l’autre côté de la rive entrain de les photographier, tandis que Mimi les attendait, devant  la table mise. Le repas terminé, ils ne leur restaient que quelques kilomètres pour arriver à la maison d’hôtes « les pieds dans l’ouche » où bien qu’ils soient très en avance ils furent accueillis chalheursement par leur hôtesse. Un petit tour dans le village, déception ce n’était encore pas le bon jour tout ce qu’il y avait à voir était fermé  

 

Merci à tous nos partenaires

genavie        geekmemore    joliecarte    waterbike  carsatracing club nantais