Soumis par marie le jeu 24/09/2020 - 16:02

Ce matin, nos cyclistes n’étaient pas trop pressés de quitter l’hôtel en effet la pluie s’étant invitée sur la rando, il fallut sortir les capes de pluie. Ils avaient Une drôle allure, leur visière relevée les faisait ressembler à des vieilles bretonnes.

En dehors de quelques canards, ravis, ils ne rencontrèrent que trois pêcheurs, à l’abri sous un parapluie aussi grand qu’un parasol, mais moins bien installés que ceux d’hier, ce devait être des pêcheurs pauvres ou débutants ... et deux personnes qui promenaient leur chien.  Pas de grenouilles ni d’escargots. Ce ne fut pas les écluses qu’il fallut monter bien au contraire, ce fut les ponts pas moins d’une dizaine. Marie qui avait dit à Sylviane que ça descendait se fit mettre en boîte. 
Les maisons éclusières étaient toutes plus élégantes les unes que les autres. Chaque maison avait des volets de couleurs différentes ce qui apportait un peu de couleur dans la grisaille ambiante. 
Sylviane pédalait devant menant un rythme d’enfer. Elle voulait remplacer notre paparazzi habituel.. 

Pas de trêve pour le repas de midi, la pluie redoubla même d’intensité, ils trouvèrent toutefois un abri et ils purent manger au sec. Mais il fallut reprendre courageusement le pédalier 
En chemin ils virent des petites maisons d’accueil, construite en bois sur pilotis et situées au ras du canal

Arrivés à MONTBARD après vu plus de 65 écluses et suite à une mauvaise signalisation Marie fit une chute, tapa du casque sur un rebord de trottoir et se blessa le genou gauche qui était jaloux du droit (une nouvelle variation sur les couleurs de l’hématome se prépare). Elle mit un moment à retrouver ses esprits mais put continuer à pédaler jusqu’à l’hôtel 

 

Merci à tous nos partenaires

genavie        geekmemore    joliecarte    waterbike  carsatracing club nantais