Soumis par marie le lun 28/09/2020 - 16:12
Cycliste
Arrivée des cyclistes à l’arbre sec
Arrivée des cycliste

Toute la nuit, Marie a cru qu’on l’applaudissait, en fait c’était le bruit des gouttes d’eau qui tombaient sur le vélux. Quelle déception au lever. On n’y voyait goutte, un écran d’eau et un vent fort, très fort soufflait. Marie se demandait s’il ne serait pas plus raisonnable de prendre le train. Ses compères poussèrent des cris d’orfraie et elle dut se rendre à leur décision. Evelyne, leur hôtesse, leur avait préparé un super déjeuner, ils ne savaient plus où donner de la tête tant il y’a avait de délicieuses choses à déguster... Une fois rassasiés, les dents brossées, ils entreprirent de s’harnacher pour se protéger de la pluie. Sylviane avait mis ses guêtres et son pantalon anti pluie et son k way, Patrick quant à lui avait enfilé son pantalon anti pluie et son k way Marie et Marie-Luce avait remonté leur pantalon et enfilé leur cape, tandis que JP qui n’a jamais froid évoluait en bermuda et sandalette d’été, mais avec une cape toutefois.. les bestioles impatientes virevoltaient dans tous les sens, tant le vent était violent. Nouvelle proposition de Marie quant au train, suivie d’un refus catégorique. Leurs amis, les belges étaient descendus leur dire au revoir et c’est sous l’œil esbaudi d’Evelyne, qu’ils s’élancèrent pour la dernière étape du périple. Le vent soufflait par rafales, la pluie cinglait leur visage, mais tout le monde à l’exception de Marie était de bonne humeur... les garçons se relayaient pour couper le vent aux filles qui malgré cela devaient appuyer sur les pédales pour avancer. Le revêtement du chemin de halage fut correct jusqu’à Esnon où là trous, ornières, mares d’eau se succédaient ralentissant nos cyclistes qui avaient peur de tomber.. ouf Migennes en vue, devinez qui les attendaient, Gilbert et Mimi, un Thermos de café bien chaud à la main. Au vue de la pluie qui continuait à tomber, du vent qui continuait à souffler et du froid qui les menaçait, ils décidèrent d’aller déjeuner chez Marie 2 et Jpp, en ayant toutefois pris la peine de contacter les personnes qui devaient les rejoindre pour faire un bout de chemin avec eux. Arrivés chez Marie 2, une douce chaleur les accueillit, les filles trempées se changèrent, et la bonne humeur aidant ils déjeunèrent et mangèrent de bon appétit le repas préparé par Madame J et Marie 2. Toute bonne chose ayant une fin il fallut repartir pour Auxerre. Petit point positif, le vent soufflait maintenant dans leur dos, ils mirent peu de temps pour regagner Auxerre où quelques courageux, qui avaient osé affronter la tempête  les attendaient. Merci à eux 
 

 

 

Merci à tous nos partenaires

genavie        geekmemore    joliecarte    waterbike  carsatracing club nantais