15 éme étape 45 kms pour les vieux, 55 pour le jeunot

Soumis par marie le dim 24/09/2017 - 22:05

ce matin, petit déjeuner digne de Pantagruel, tout y était. Je vais essayer de vous énumérer ce qui nous était proposé mais je suis sûre que je vais en oublier, tant le buffet était somptueux. Il ne manquait qu'une chose des beans. Je vous vois vous demander c'est quoi ça et bien c'est un mets que les anglais raffolent au petit déjeuner et que nous français nous n'apprécions pas trop. Ce sont des haricots. cliquez "en savoir plus"

14 éme étape 42 kms ils sont fous ces automobilistes

Soumis par marie le dim 24/09/2017 - 08:21

On continue dans le bof avec le petite déjeuner...casques rivés sur leurs têtes, dossard fluo enfilés, notre petite troupe s'évade du Petit Dennevy,  après avoir emprunté un sens interdit qui racourcissait leur parcours ( c'est pas bien dit MMe J. ), arrivée sur le canal le groupe se sépare en deux, (rassurez vous on ne s'était pas fâché) mais JPP et Marie 2 nous quittaient et allait prendre leur train à  Chagny, pour rejoindre Auxerre. Nombreuses recommandations, de Marie 2 "soyez sages, soyez prudents, et j'en passe" un bécot à tout le monde et l'étape du jour commence.

Treizième étape c'est l'automne

Soumis par marie le ven 22/09/2017 - 22:42

Premier jour d'automne, le soleil est au RDV. Petit déjeuner copieux, MMe J veut un œuf, mais ne sait pas le faire cuire, c'est donc  M. J qui s'y colle. Et elle déguste son œuf pendant que les deux Marie trinquent au crémant de Bourgogne, oui oui vous avez bien lu.

Arrivée de Popaul et de Grincheux, bronzé, toujours aussi fringant dans son éternel pull rose ce qui ramena Marie à 20 ans en arrière du temps où ses fils faisaient des régates, qui nous sortent de Chalon et nous trouvent sur le chemin un labo pour Fifi qui doit aller se faire vampiriser. 

Douzième étape 42 kms le soleil est revenu

Soumis par marie le jeu 21/09/2017 - 19:36

petit déjeuner servi par Gilbert et Mimi, qui nous ont gâté, brioches aux pralines, pain aux raisins ( marie avait passé commande la veille) pain au chocolat, confiture d'oranges et groseilles, pain croustillant juste comme il faut. 

Visite du château , avec son labyrinthe de buis, son jardin à l'ancienne. Après avoir emprunté son escalier à cage vide, nous avons admiré son superbe intérieur. En 1651, le cuisinier François premier livre de recettes moderne y fut rédigé. cliquez "en savoir plus"

11 éme étape 52 kms la journée catastrophe

Soumis par marie le jeu 21/09/2017 - 08:05

L à journée avait bien débuté, un copieux petit déjeuner avalé, nos cyclistes étaient fins prêts à entamer les cotes prévues au programme. Pour regagner la voie bleue, JPP, comme à son habitude, leur fit emprunter un sens interdit au grand de MMe J, qui était chokîng ! cliquez sur "en savoir plus" pour la suite

10 éme étape 42 kms

Soumis par marie le mar 19/09/2017 - 19:23

Partis ce matin de Tournus, plein d'entrain et de bonne humeur, le rendez du midi fut donné à Fleurville, où certains purent admirer le pont Eiffel qui enjambe la Saône. 

Marie 2 fut impériale et roula à la même allure que les autres, elle qui avait peur d'être à la traîne mena la danse une bonne partie du parcours, relayée par Fifi boosté par le rat chinois. 

Marie dérailla et petit JP se salit les mains pour rerailler son vélo et comme un malheur n'arrive jamais seul, il creva. 

9 éme étape 42 kms

Soumis par marie le mar 19/09/2017 - 08:56

Le somptueux petit déjeuner, servi par la souriante Sylvie, avalée, nos cyclistes dirent au revoir à Fifi qui en manque de rat chinois, allait à Dijon pour sa chimio mensuelle. Il espérait avoir un peu d'EPO, mais il allait être déçu, ses globules rouges atteignant la limite inférieure de la normale.

Huitième étape 35 kms

Soumis par marie le lun 18/09/2017 - 09:41

les routeurs pour se faire pardonner leur bévue de la veille planchèrent durs sur l'itinéraire du jour. 

Il faut dire que Marie avait déposé un préavis de grève. La veille, ses gambettes avaient refusé d'actionner les pédales lors de la dernière montée, elle soufflait comme un vieux soufflet de forge, et son Coeur battait au delà du raisonnable, tout  allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.  

Septième étape 50 kms merci et chapeau les routeurs !

Soumis par marie le dim 17/09/2017 - 07:59

apres avoir avalé un pantagruélique petit  déjeuner auquel rien ne manquait, céréales, laitages, fromages,  confitures maisons, viennoiseries, fruits et j'en oublie sûrement tant la table était pleine, une petite visite de St Jean de Losne s'imposait.

Capitale de la batellerie, origine du canal de Bourgogne, c'est la plus petite commune de France qui soutint en 1636 un siège contre les Autrichiens, elle possède une superbe église gothique avec un clocher à tourelle et au toit recouvert de tuiles vernissées.